L’internationalisation et la mondialisation depuis les années 1950 ont-elles réduit les inégalités ?

Major-Prépa : le podcast

Oct 7 2022 • 12 mins

Si les répercussions de la guerre d’Ukraine touchent le monde entier, c’est bien parce que le monde d’aujourd’hui est interconnecté. Dans la crise énergétique qui vient, seuls les pays les plus puissants seront en mesure de limiter la casse, en témoignent les critiques de Mario Draghi envers l’Allemagne qui fait cavalier seul en se dotant d’un plan de 200 milliards d’euros supplémentaires pour limiter les prix du gaz et de l’électricité.

Dans ces conditions, la mondialisation semble avoir catalysé les inégalités plutôt que les avoir inhibées.

Pourtant, la mondialisation a permis de réduire les inégalités. En s’arrimant à la mondialisation, de nombreux pays se sont développés : les tigres et les dragons asiatiques, les éléphants africains, les jaguars latino-américains. À l’échelle des populations, la mondialisation semble au contraire avoir exacerbé les inégalités.

Dès lors la mondialisation a-t-elle contribuée à réduire les inégalités dans le monde par les richesses qu’elle a générées ou bien au contraire ces mêmes richesses ne concernant que certains, la mondialisation aurait exacerbée les inégalités, voire en aurait créé de nouvelles ?