Les chroniques d'un méditant

Nanso Wood

qu'elle soit "basique", créatrice, pleine conscience, transcendantale, etc... , cette chronique podesque :) vagabonde entre pratique et questionnement. Il est aussi agréable d'apprendre de nouvelles choses que de savoir que d'autre personne pense comme nous. read less
Health & FitnessHealth & Fitness

Season 4

Season 3

Préambule : saison 3
Oct 31 2021
Préambule : saison 3
Bonsoir tout le monde. Comment allez-vous ? Respiration check ?Maitriser sa petite voix interne check ? Peux importe la réponse :) de toute façon, il faut les trois saisons pour pouvoir vraiment s’entrainer. Pour certains tout ira très vite et pour d’autre il faudra plus de temps, mais qu’importe le chemin (que l’on fera ensemble ou seul) et qu’importe sa longueur l’indispensable est de l'arpenter. ET DONC... La voici la voila tagada (le rime, ce n'est pas pour la frime :)) Cette saison va être consacrée au troisième aspect qui me semble obligatoire pour tout bon méditant qui veux allez plus loin. Le corps. Que ce soit par le biais de renforcement musculaire pour l’aider à être bien et être capable de tenir en demie lotus des heures durant sans inconfort n’y douleur. Que ce soit par le biais de yoga pour être à l’aise en étant plié en “full lotus” ou ne pas sentir de raideur en marchant en mode zazen mindfulness dehors dans les bois. Que ce soit par le jeûne pour renouveler cette si belle machine qu’est le corps humain Et peut être d’autre points.Il faut absolument ne pas l’oublier et même le mettre au même niveau que la méditation. L’un ne va pas s’en l’autre. Le Yn ne vas pas sans le Yang. La lune ne va pas sans le soleil. L'esprit ne va pas sans le corps. Et inversement proportionnel. Encore une fois je ne suis n’y prof de sports, de yoga agréé par l’état, je ne suis pas non plus naturopathe ou diététicien, mais je sais connais une chose, mon parcours et ce qu’il m’a apporté. Vous l’aurez compris depuis le temps mon but n’est pas de vous faire faire exactement ce que je fais “chaque personne est différente et avance différemment”, mon but est de vous faire partager ce qui a fonctionné sur moi.J’ai lu beaucoup j’ai testé beaucoup et j’ai recoupé beaucoup d’information pour oser vous écrire les saisons que je vous transmets. (je continue toujours à lire, tester et recouper d’ailleurs :p) J’ai aussi la chance d’être bien entouré. D’ailleurs je ferai surement un de ses jours, des hors séries avec des invités (naturopathe / sportifs accomplie / maître à pensé / maître à méditer) Voilà encore une belle saison en perspective et d’ailleurs la dernière aussi formelle. Après celle-là, les bases seront posées, il ne “restera” plus qu’à s’exercer ensemble.Enfin la dernière ;) oui la dernière sur des bases compréhensible accessible par la logique et le pragmatisme. Les saisons 4 et + seront liés à la méditation, mais nous partirons découvrir des choses moins terres à terres. :)Après tout il faut être prêt à tout tester (ou presque) et être aventurier si on veut apprendre à vivre mieux et plus en harmonie avec soit même non ? Vous ne pensez pas ? N’oubliez jamais que les seuls limite que vous avez sont celles que vous vous imposer. A bientôt. Commencer chaque journée en vous disant qu’elle va très bien se passer.Soyez rempli de paix, d’amoure, de bienveillance, de gratitude et n’oublier pas d’être indulgent envers vous-même.
Le gainage c'est la vie - Episode 1
Nov 9 2021
Le gainage c'est la vie - Episode 1
Bonsoir. Le sport ou plutôt me maintient d’une condition physique suffisante :)La deuxième formulation plus juste, mais trop longue :) J’en entends déjà dire : Je suis trop vieuxJe ne suis pas capableÇa fait malAucun rapport avec la choucroute (celle-là c’est parce que je l’aime bien ;)) Et pourtant croyez-moi (encore) y à bien baleine sous gravillon (celle-là aussi je l’adore :p) NB: normalement si vous avez suivi et pratiqué la saison 1 et 2 vous devriez être remplie d’amoure, de compassion et d’indulgence envers vous, Mais au cas où :) Je vais répondre aux quatre très mauvais arguments du dessus et je serai ravi de débattre avec vous sur tout vos “arguments” à venir hihihhihi. Je suis trop vieux = c’est comme les limites, on est trop vieux que dans sa tête, il suffit juste de s’écouter.Je ne suis pas capable = c’est en forgeant que l’on devient méditant :D, il faut avancer étapes pas étapes doucement.Ça fait mal = … Crotte c’est vrai quoi que (la douleur, c'est dans la tête), au début après ça devient une addiction, car rapidement le corps se sent mieux et en redemande.Aucun rapport avec la méditation = sans gainage, vous ne pourrez jamais atteindre le temps nécessaire pour vraiment méditer. Certes on ne deviendra pas tous des moines méditants huit heures par jours et c’est ok, mais pour être bien avec sois même trente à quarante minutes, c'est la base :D. De plus vous gainer permettra (si vous pratiquez en “pleine conscience”) de sentir votre corps, d’apprendre à l'écouter, voir à le “guérir”... je m’égare pardon :p Pour ce faire il existe pour moi une bonne méthode que je recommande à tous (mêmes aux jeunes enfants) le gainage passif ou actif. Rien de plus simple, pas besoin de matériels juste du courage et de la volonté. Pour les débutant débutant :) Gainage passif sur les avants bras, quelques secondes au début matin et soir. (c’est comme les 7 respirations de la saison, étape par étape doucement sans violence) Je ne peux pas mettre de photos donc vous aurez des liens désolés gainage avant bras Pour les moins débutants :) ;) Gainage passif sur les avants bras puis gainage passif sur les mains, quelques secondes au début matin et soir. doublé :) Ensuite une fois à l’aise, à savoir tenir plus de trois minutes la position, vous pourrez passer au gainage actif. Pour les débutant débutant :) Pompe sur les genoux, commencer par une pompe puis début et ainsi de suite matin et soir. pompe genoux Pour les moins débutants :) ;) Pompe normale (pointe de pied), commencer par une pompe puis début et ainsi de suite matin et soir. Le but étant vraiment de bien respirer, bien contracter fesses, abdos. Vous trouverez plein de vidéo sur le net pour bien voir les positions.Pas la peine prendre 45 minutes pas jours, ce qu’il faut, c'est être régulier et constant dans l’effort et toujours le faire en pleine conscience de pourquoi vous le faite et dans quel but. Pour cette saison ma devise sera force et robustesse :) Ne vous découragez pas, car vous êtes votre propre agent motivateur.N’oubliez jamais que les seuls limite que vous avez sont celles que vous vous imposer.
La souplesse Part 1 - épisode 2
Nov 28 2021
La souplesse Part 1 - épisode 2
Bonjour à tous, Comment allez-vous ? On a parlé du gainage, gainage essentiel pour maintenir, voir supporter votre corps.Quand le corps est gainé, c'est une bonne partie de l’esprit qui est libéré, car on a moins de douleur quotidienne et plus de liberté pour les moments où vous solliciterez votre corps. Maintenant un bon gainage s’accompagne inévitablement de souplesse.Sans souplesse vous aurez du mal à tenir longtemps une pose, et à la fin d’une séance vous ne pourrez plus vous déplier :D La souplesse à un autre aspect en dehors de pouvoir vous tordre dans tous les sens :) ou prendre des poses yogique et tantrique :p.La souplesse vous permettra de tendre votre corps et comme en cryothérapie “par exemple” en tendant fortement votre corps, vous générez forcément l’état inverse et proportionné. Comme la flexion puis l’extension, l’inspire puis l’expire la tension (via la souplesse) amènera la détente. Ce concept, à savoir provoquer l’inverse du résultat voulu pour obtenir le résultat escompté (ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de grande phrase bizarrement tournée :D)) et complètement à irrévocablement efficace. Comme d’habitude je vous laisse seul juge de mes dires et je reste et resterai à l’écoute de tout commentaire ;) Comme pour le gainage, il faut s’écouter et écouter son corps.Le but n’est pas de faire directement le grand écart ou de se gratter l’oreille gauche avec le petit orteil du pied droit debout sur un rondin de bois au-dessus d’une cascade. Prenez le temps de faire les choses dans l’ordre sans vous jugez et en étant fière de tenter cette aventure. Je vais mettre sur mon site https://lcdm.ovh (car oui j’ai un site maintenant :p et j’en ferai un hors série prochainement pour vous expliquer le pourquoi du comment) des schémas pour la souplesse et un vocal. Ce n’est pas un exercice facile que de vous accompagner efficacement sur ce chemin, mais je me dis qu’avec des vocaux, des explications écrites, des schémas dessinés de mes mains plus un suivi personnel si besoin, on devrait s’en sortir :) Pour commencer dans la souplesse il est indispensable de jouer ou de faire bouger tout notre corps morceaux par morceaux (step by step comme on le dit dans certains cours) Je vous propose la séquence suivante (vous aurez un vocal dans la partie exercice) 1- Pas besoin de technique particulière juste y allez doucement pour tout bien ressentir2- Osez toujours provoquer une petite tension3- Osez chaque jour allez un peu plus loin4- Bien respirer toujours bien respirer5- Les doigts (on bouge chaque doigt, chaque phalange)(mains jointes ou pas)6- Les poignets (mains jointes ou pas)7- Les coudes8- Les épaules (en cercle, haut / bas)9- La nuque / le cou (en cercle, de côté)10- Le visage (on crispe tout et on vous les yeux dans tous les sens)11- Le bassin12- Les genoux13- Les chevilles14- Les orteils Si vous prenez le temps (comptez environ 10 minutes) vous verrez qu’à la fin vous vous sentirez plus détendu.Une autre méthode consiste à être allongé et à contracter le corps complet des pieds à la tête en même temps (beaucoup plus rapide, mais moins précis) Faite votre choix, mais c’est une pré phase avant d’entamer la phase de “yoga” avant avant d’entamer nos séances de méditation. Le “Yoga” c’est pour la part 2. Comme à chaque fois dans les chroniques que dis-je dans nos chroniques. Ne vous découragez pas, car vous êtes votre propre agent motivateur.N’oubliez jamais que les seuls limite que vous avez sont celles que vous vous imposez. Et comme toujours, prenez le temps nécessaire pour y penser, pour le mettre en œuvre et ensuite revenez lire les chroniques tout sera plus simple.
La souplesse Part 2 - épisode 3
Dec 10 2021
La souplesse Part 2 - épisode 3
Oyé oyé à tous comment allez-vous ?Avez-vous pris du temps pour vous ? Pour cette part 2 je voudrais parler du dernier palier à franchir pour être totalement disponible pour votre séance de méditation. Le “yoga” Pour me répéter (et je sais que l’homme apprend par répétition et par essai erreur :)) gainage > souplesse (pré yoga) > yoga / taïchi /qi gong > méditation Une fois le corps détendu par notre séance de pré yoga, nous allons enfin pouvoir le détendre encore plus ;) En effet le yoga est une pratique qui vise à assouplir le corps et à le mettre au calme, en enchainant très calmement et très doucement certaines poses. Encore une fois et je le répèterai souvent, je me forme continuellement certes, mais je ne suis pas professeur agréé de quoi que ce soit, je ne fais que vous transmettre ce qui fonctionne pour moi, ce que j’ai pu lire, voir ou entendre :p# Je peux personnellement faire quelques mouvements de taïchi / qi gong.J’adore cette sensation du mouvement fluide mélanger au souffle, cette sensation de réussir à contrôler le flux de l’air (bref je m’égare :D) Revenons en au fait :) Cette séance de yoga permet de mettre au calme le corps pour qu’il soit enfin totalement synchroniser avec l’état mental dans lequel vous allez être prochainement. Je vous ferai un exercice guidé sur le “calme du corps / l’arrêt de toute sensation vibratoire Pour l’avoir vécu en séance de groupe en écoutant des récits lors de mon 1ᵉʳ niveau de mindfulness, ces quatre étapes peuvent avec le temps réduire beaucoup de mal être, y compris sur de lourde pathologie. Si ces quatre étapes peuvent aider de lourde pathologie, demandez-vous ce quelle peux aussi apporter à celui qui n’en as pas…Je ne pense pas qu’il existe une limite au bonheur ou au bien être :D Pour pratiquer le yoga vous pourrez vous appuyer sur plein de support, y compris le support “dessin papier” que je vous ai fourni sur mon site : http://lcdm.ovh/?page_id=271 Je peux aussi, si vous le souhaitez vous communiquer quelques liens YouTube. Attention : les vidéos sur youtube sont très bien et souvent très bien faite, mais en général dénué de continuité. Je m’explique les “leçon” ou “cours” sont denses, longs et ne sont pas forcément destiné à une pratique quotidienne et légère.Je préfère faire moins, mais faire quotidiennement (et donc ne pas se dégouter) plutôt que de faire de suivre de grosse séance de temps à autre. Les chroniques abordent les choses en douceur et sans précipitation.Sachez de toute façon que je continue à me former de manière perpétuelle. Je pense qu’au moment où vous lirez ces quelques lignes je serai encore plus prêt à vous accompagner. De plus je vois vraiment le yoga comme je vois la méditation ou le gainage.Je nous vois ici comme des généralistes et non comme des spécialistes. J'essaie “autant que faire ce peut” de m’ouvrir à toutes les pratiques, j'essaie de voir à 360 degrés en mode sphérique :D De ce fait et comme pour le pré yoga, trouvez-vous quelques mouvements simples, qui si possible font jouer tout le corps et répéter l’ai 2 à 3 fois. Respirer bien et soyez toujours pleinement conscient de ce que vous faites et de pourquoi vous le faites.Cette partie "clôture" ce que j'appelle la “trinité” de la méditation. Nous avons vu “LE SOUFFLE”, ensuite nous avons vu “L ESPRIT” et pour finir “LE CORPS”Ce sont les fondamentaux de tout méditant. Je vais encore fait quelques épisodes ou hors épisode dans cette saison destinée au corps pour parler : du jeune (avec un “expert”)de la nutrition (avec j’espère une naturopathe)des huiles essentiellesde l’arrêt de la cigarette Bien, certains d’entre vous, voudrons en rester là, et ils pourraient avoir raison, une vie entière pourrait ne pas suffire pour consolider cette “trinité” ;) si c’est votre cas je serai là pour vous encourager, vous motivez à continuer quoi qu’il arrive, en cours particulier et/ou collectif ou bien juste via mon podcast par les cours guidé ou non guidée. Maintenant pour le plus téméraire, les moins terres à terres :) les plus fous ou ceux qui comme moi pense qu’avec la méditation on peut… peut être aller un planck plus loin il va y avoir une saison 4 :p Elle sera plus “intime” plus spirituel plus introspective. Sur ceux et comme toujours respectez vous écoutez vous, soyez indulgent.Arrêter maintenant de vous limiter :) Bonne pratique.
Le jeûne - épisode 4
Jan 17 2022
Le jeûne - épisode 4
Entretien avec Nicolas : Jeûner Flavien: Bonjour, comment vas-tu ? Nicolas:Bonjour je vais bien puisque je médite et je jeûne régulièrement en plus je suis toujours heureux de pouvoir converser avec toi !! Flavien: Je t’ai invité pour parler d’un sujet que tu maîtrises très bien le jeûne.Comme tu le sais dans les chroniques, on parle de tout ce qui concerne la méditation et comme j’aime à le dire la méditation est à l’esprit ce que le jeûne est au corps.Présente-toi s’il te plait. Nicolas:Je suis Nicolas Buscaino, j’ai 39 ans et je vis en Corrèze après 39 ans de vie enbanlieue parisienne. Je tiens à préciser ici que je ne suis ni un spécialisteni un expert du jeune et encore moins un médecin ou un nutritionniste. J’aisimplement expérimenté le jeûne plusieurs fois sérieusement et cela m'a fait à chaque fois beaucoup de bien. Évidemment avant cela je me suis pas mal documenté et du coup je pense que je peux répondre à quelques unes de tes questions à propos du jeune. Flavien: Qu’est-ce qui t’a amené à pratiquer le jeûne ? Nicolas:J’ai vu ma mère pratiquer le jeûne certaines fois pendant mon enfance et un jour je suistombé sur une vidéo de Thierry Casasnovas qui parlait des bienfaits du jeûnepour la santé physique. Je vous invite vivement à voir son documentaire qui senomme régénération c’est très bien réalisé et complet pour bien comprendre leFonctionnement du jeune. Après avoir vu cette vidéo j’ai été curieux et j’ai euenvie d’en savoir plus. Je suis alors allé sur internet pour me renseigner unpeu plus et j’ai vu des articles scientifiques qui parlaient du jeune et de l’autophagie,un phénomène naturel qui nettoie le corps au niveau cellulaire. Il n’en a pasfallu plus pour que j’ai envie d’essayer. Flavien: Penses-tu que le jeûne peut être pratiqué par tout le monde ? Nicolas:Oui je pense que le jeune peut être pratiqué par tout le monde à condition d'être enbonne santé. Sauf les enfants qui sont en pleine croissance et ont besoin d’unealimentation régulière pour pouvoir bien grandir. C’est quelque chose que l’ondoit sentir soi-même. N’étant moi-même pas médecin ou nutritionniste, jerecommande tout de même de demander l’avis d’un spécialiste avant de se lancer.Personnellement je ne l’ai pas fait lors de mon premier jeune mais je tiens ici à préciser que je suis un homme jeune en pleine santé. J’ai donc pris mes responsabilités et tout s’est très bien déroulé pour moi. C’est je pense vraiment un choix que l’on doit faire pour soi-même en pleine conscience. Il existe aussi des jeunes thérapeutiques pour les personnes qui sont malades car le jeune en plus de nettoyer les corps peut soigner certaines maladies qui sontd’habitude très compliquées à soigner. Je ne rentre pas dans les détails car jene suis pas médecin mais je vous conseille encore une fois de visionnerrégénération le documentaire de Thierry Casasnovas ou il y a des témoignagesimpressionnants à ce sujet il est facilement trouvable sur la plateforme YouTube. Flavien: Qu’est-ce que le jeûne t’apporte à toi. Et, puisque je sais que tu essaies toujours d’être le plus sachant possible. Peux- tu dire aux auditeurs ce qu’apporte le jeûne surle corps de manière scientifique ? Nicolas:Pour ma part le jeune me fait du bien car il nettoie mes cellules, mon corps et mon esprit. Il me permet aussi de réguler mon poids. Cette pratique m’aide àvieillir en toute sérénité car je sais que cela me tient en bonne santé, réduitles chances de développer des maladies graves, notamment certaines maladiesneurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson etréduit les effets du temps sur mon organisme. Je ne trouve que des avantages àla pratique du jeûne. Premièrement le processus de régénération de la cellule a été découvert par le belge docteur Christian Duve en 1963. Ce dernier a créé le terme d'autophagie et reçu le prixNobel en 1974.C’est ensuite le docteur Yoshinori Ohsumi qui s’est vu décerner le prix Nobel en 2016pour la découverte des gènes essentiels à l'autophagie.En fait, le phénomène est mieux connu depuis les années 1960 mais en réalité le jeûne est pratiqué depuis la nuit des temps dans beaucoup de civilisations, de religions, dePratiques spirituelles et aussi pour des soins. L'autophagie est un processus d'autodigestion qui consiste en une dégradation de composants intracellulaires comme des protéines et des organites endommagés par exemple. Tous les animaux sont dotés de cette capacité, mais aussi les plantes, lesLevures et même les eucaryotes unicellulaires. Après avoir privé l’organisme denutriment pendant un certain temps, une double membrane lipidique est créée dansla cellule pour enfermer les composants indésirables et potentiellementnéfastes à celle-ci afin de les isoler puis de les digérer pour pouvoirsynthétiser des acides aminés, des protéines et créer de l'énergie qui vaEnsuite alimenter le corps. Pour simplifier l’organisme choisit les éléments le composant les plus néfastes et abîmés pour s’en nourrir en s'autodigérant et en se nettoyant du même coup. Cela permet deRégénérer les cellules et les organes. C’est un phénomène naturel qui protègetous les êtres vivants et qui est facilement activable par l'organisme sansaucun apport extérieur. La plupart des animaux pratiquent le jeûne de manièreNaturelle lorsqu'ils sont malades. Ce n’est pas pour rien que souvent lorsquel’on est malade, il nous arrive de perdre l’appétit. La nature est vraimentFascinante et bien faite !!! Flavien: Tu peux nous expliquer comment tu pratiques ? Nicolas:Pour ma part, je ressens comme un appel, un besoin de mon corps ça se passe souvent en été lorsqu'il fait chaud. Je décide donc de ne plus manger et je bois simplement de l'eau plate. En général je m'arrête de manger pendant 5 jours. La première année où j'ai pratiqué le jeûne j’ai même décidé de faire du sport pendant le jeûne et étrangement ça n'était pas difficile au contraire je courais pendant 2 heures et faisait 100 pompes et 100 abdominaux par jours et cette année il y avait une canicule, mais tout ça s'est très bien passé. Je n’ai pas ressenti de perte d’énergie voir même au contraire je me sentais plus léger et plein d'énergie. J’ai recommencé à manger après 5 jours et tout s’est bien passé. Pour être franc ce n’était pas optimal, mais c’était une bonne première expérience, car cela m'a fait du bien et j’ai eu envie de recommencer donc on peut en conclure que je l'ai bien vécu. Ensuite j'ai continué à m'informer toujours plus sur le jeune et j’ai appris qu’en réalité il est préférable de rester au repos pendant la durée du jeûne car sinon le corps mobilise ses énergies pour autre chose que l’autophagie et le nettoyage de l’organisme. J’ai donc jeûné sans faire de sport toujours en buvant de l’eau, mais en restant au repos je faisais tout de même de petites marches pour profiter de la nature, mais sans trop forcer j’en ai profité pour jouer de la musique, regarder des films, des séries et lire des livres. Pourquoi pas peindre ou écrire. Mais il ne faut pas oublier que les activités cérébrales consomment, elles aussi, l'énergie du corps alors il faut rester modéré et être à l'écoute de son corps. Souvent, si je ressens un coup de fatigue pendant le jeûne, je n'hésite pas à m'allonger et profiter d’un petit temps de repos ou même finir par m’endormir et faire une sieste, car cela permet au corps de se régénérer encore mieux. Se prélasser au soleil aussi est très agréable car il nous recharge en énergie.Puis avec l'expérience, j'ai eu envie de pousser tout cela plus loin et donc j’ai voulu tester le jeune à sec, c'est-à- dire sans eau. Attention, je vous déconseille de commencer par cela il faut déjà se connaitre avant d'essayer le jeune à sec. Comme d’habitude en été pendant les vacances, je me suis mis à jeûner, mais cette fois, je n’ai pas bu d’eau pendant les trois premiers jours de mon jeune.En plus, j'ai décidé de faire un jeune d’écran pour me déconnecter de l’actualité et vraiment prendre un temps pour être seule avec moi-même. Du coup pas de télévision, pas d’ordinateur et pas de téléphone. J’en ai profité pour pratiquer la méditation et puisque le corps est vide il est plus facile de vider son esprit. C’était une bonne expérience que j’ai trouvée très agréable. Flavien: Quel conseil pourrais-tu nous donner pour pratiquer ? Commencer par 12 h / 1 journée ? Comment bien commencer et comment bien finir ? Nicolas:Il existe plusieurs types de jeunes comme par exemple le jeûne intermittent qui consiste à ne manger que 8 h sur les 24 h d’une journée. Si je commence à manger a 12 h je prends mon dernier repas de la journée a 20 h et ensuite jusqu’au lendemain 12 h je ne consomme que de l’eau. N’oublions pas que boire autres choses que de l’eau va apporter des nutriments au corps et ce n’est pas ce que l’on veut lors d’un jeûne. Il ne faut donc consommer que de l’eau si l’on veut vraiment respecter le jeûne et déclencher l’autophagie. C’est très bon pour la santé et assez facile à mettre en place, car on peut ainsi conserver le repas du midi et celui du soir et même si l’on en ressent le besoin, prendre un goûter à 16 h. Bien évidemment, dans l'idéal il faut essayer de consommer des aliments sains et équilibrés et de pratiquer des exercices physiques et la méditation en plus. Mais c’est déjà un très bon début pour commencer à se régénérer et aussi pour réguler son poids si on se sent un peu en surpoids. Ce qui est bien avec le jeûne intermittent, c'est qu’on peut le pratiquer tout au long de l’année sans discontinuité, car c’est un excellent rythme pour le corps puisque pendant tout le temps où l’on ne mange pas les organes digestifs sont au repos et s’usent donc beaucoup moins vite. Ensuite, il y a le jeûne à l’eau qui peut se pratiquer d’une journée à 30 jours pour les personnes les plus expérimentées. Attention, je ne conseille vraiment pas de faire un jeune de plus de 5 jours pour une première expérience. Chacun doit sentir s'il a envie de pratiquer le jeûne et pour combien de temps il va le faire. Il est très important durant toute la durée du jeûne d’écouter son corps et de ne surtout pas hésiter à rompre le jeûne si l’on se sent vraiment malade ou trop faible. Il ne faut pas faire cela en mode défi en se mettant martel en tête et en se disant par exemple, j'ai décidé de ne plus manger X jours et vouloir absolument atteindre son objectif. Il est important de s’adapter à la situation du moment et à son état physique. Il est conseillé d’en parler avec un médecin avant de commencer. Ce qui peut être très bien, c'est de préparer son corps pour le jeune en faisant une monodiète ou en ne buvant que des jus et/ou bouillons pendant quelques jours avant le début du jeûne. Ensuite il est bien de prévoir une période ou l’on va pouvoir entièrement se consacrer à sa régénération et au jeûne comme des vacances ou un weekend par exemple, car plus on fait tout cela en conscience et plus c’est efficace. C’est avant tout une période de repos pour le corps et l’esprit. Il est bon de prendre un rythme de sommeil correct pendant le jeûne et de bien se reposer. Il est possible de perdre jusqu'à 1 kilo par jour pendant le jeûne, mais ce n’est pas systématique, chacun a un métabolisme différent et il est important de le respecter.Il faut garder en tête qu'après le jeune les organes digestifs sont vides, de la bouche au colon. Il est donc normal de perdre beaucoup de poids. Mais ensuite lorsque l'on recommence à manger ces organes se remplissent à nouveau, il est donc normal après un jeûne de reprendre une bonne partie du poids perdu. Ce qui est très important, c'est le moment ou l’on rompt le jeûne, c'est même le moment le plus important, car c’est à ce moment ou l'organisme qui a été privé de nutriments extérieurs pendant une longue période va puiser dans les premiers aliments ingérés du mieux qu’il peut. C’est donc très important de bien choisir les aliments pour rompre le jeûne. Il faut privilégier les aliments faciles à digérer comme les bouillons ainsi que les légumes et fruits crus qui sont pleins de vitamines. Puis les fruits et légumes cuits. Pour les laitages, il est bien d’attendre 2 ou 3 jours avant de s’y remettre et pour la viande et le sucre 4 à 5 jours. Bien évidemment, il faut prendre de petites quantités de nourriture à ce moment-là, car sinon on va vite épuiser les organes digestifs. De toute façon l’estomac s’est rétracté pendant le jeûne attention à ne pas le remplir trop vite et trop fort car sinon il est possible d’avoir mal au ventre. Il faut se respecter et respecter son corps!!! C’est un pur moment de bonheur lorsque l’on se remet à manger on peut alors faire bien attention à manger lentement et bien mâcher pour ressentir tout le plaisir que nous apporte la nourriture que l’on redécouvre je vous invite vraiment à le faire en pleine conscience. Le premier repas est un véritable rituel pour moi ou je ne fais que ça et ou je me concentre bien sur les sensations et les goûts ! Il m’est arrivé de consulter des sites de naturopathe ou autres spécialistes pour savoir quels aliments sont les meilleurs pour rompre le jeûne. Je vous invite donc à faire de même. Ensuite, il existe le jeune à sec, c'est la même chose que le jeûne à l’eau, mais sans eau!! Il est vraiment conseillé de ne pas aller au-delà de 3 jours de jeûne à sec, car au-delà certains tissus du corps peuvent se détériorer, notamment dans les reins. Mais les premiers jours au contraire cela met les reins au repos et leur permet de ne plus avoir de travail et donc de pouvoir se régénérer. On peut alors après le 3ème jour recommencer à boire de l’eau et continuer à ne pas manger pendant 2 ou 3 jours par exemple. Tous les jeunes dont on vient de parler préalablement sont destinés à des personnes en bonne santé ! Il existe cependant des jeunes thérapeutiques qui sont proposés dans des établissements spécialisés. C’est encore autre chose, car cela demande bien sûr un avis, une assistance et un suivi médical. Certains jeunes thérapeutiques peuvent prévenir et même guérir de certaines maladies autrement très compliquées à soigner. Le jeune est un sujet passionnant où l’on peut toujours découvrir de nouvelles pratiques à essayer comme le jeune de médias ou des écrans etcetera. On peut délibérément se priver de certaines choses qui encombrent notre vie pour s’en libérer ou au contraire mieux s’en délecter par la suite. Car le manque crée le besoin et on est alors plus apte à apprécier ce dont on a été privé un temps. Je tiens à rappeler que je ne suis ni nutritionniste, ni naturopathe et encore moins médecin. Je vous invite donc à en parler avec un spécialiste et de mener vos propres recherches avant de vous lancer dans l’aventure.Merci beaucoup d’avoir pensé à moi pour vous parler du jeune, c'est un véritable plaisir de partager une découverte bénéfique avec le plus grand nombre. Merci aussi pour les podcasts sur la méditation j’y ai trouvé de super conseils et exercices et je découvre toujours les nouveaux épisodes avec un grand plaisir !Merci à toi et à bientôt sur d'autres sujets dans la saison 4 ;) Flavien: Merci à toi et à bientôt dans les chroniques. :)
Hors épisode 2 - Pour un retour au calme
May 25 2022
Hors épisode 2 - Pour un retour au calme
Bonsoir à toutes et à tous. Je reviens après un long moment.Long moment indispensable pour vous et moi. Le bien-être et la méditation demande du temps ; La vie est une course de fond, pas un sprint. Alors, vous en êtes où ??? Vous avez abandonné ?Aucun souci, tout est vibration et les vibrations sont des ondes. Par définition, une onde à des hauts et bas, ;) l’important est de tenter d’être toujours plus haut que le dernier bas. ;)(j’entends déjà la scientifique dire qu'onde et vibration sont différentes, mais prenez du recul, j'essaie juste d’imager le concept :)) Vous vous êtes un peu lassé, un peu perdu ?Qui ne l’est pas, :) nous sommes des humains, pas des robots. Nos faiblesses sont comme nos forces, une partie de nous. Vous tournez en rond ?Normal tout est fractal :) Vous avez continué ?Un bravo, félicitation, ;) envie d’en parler ou de partager, je suis preneur. Bien moi je reviens vers vous avec plein d'expériences personnelles à vous partager.J’ai aussi réussi à faire les deux dernières entrevues qui permettront “enfin” de clôturer la saison 3. Donc voici un petit hors série sur deux livres qui m’ont tenus compagnie le temps de ressourcer mon pouvoir et mon envie de créer. Le premier livre (dur à lire, je dois l’avouer) le tantra de la reconnaissance de soi et le deuxième est l’incendie du cœur. Je me sens obligé de me poser une question et d’y répondre :)Pourquoi lire ce type de livre ?Parce que : j’ai envie de comprendre d’où peut venir cet art “la méditation”j’ai envie de vous apporter toujours plus de savoir et de le partagerj’ai ce sentiment enfoui au fond de moi qui me dis que pour tenter de comprendre le fondement de tout ce qui nous entoure nous devons accepter que tout est une partie tout et que nous devons nous ouvrir et comprendre tout :)(ça faisait longtemps que je n’avais pas sorti une phrase alambiquée).Les deux livres cités ci-dessus sont venus à moi sans que je sache vraiment comment, mais ils ont été très révélateurs et mon permis d’affirmer mon envie de continuer. Pourquoi ?Parce que ce que nous pratiquons ensemble et ce que nous pensons a été pensée et écrit il y à déjà très très très longtemps.Je n’arrive pas à imaginer que tout ceci soit le fruit d’un hasard ou d’une coïncidence.Je pense qu’il y a une vérité derrière tout ça, bref :) Ces deux livres sont bizarrement contraire et commun.Le premier donne beaucoup d’exercice “caché” et une voie à suivre plutôt claire (nota : je lis en sortant l’axe religieux).Le deuxième argue plus ou moins tout ce que pourrait dire le premier tout en mettant le doigt sur le fait qu’il ne faut, en faite, rien faire du tout. Cela semble paradoxal au possible et pourtant après test, re test, analyse et contre analyse tout est devenu clair. Il faut du temps pour en venir là (plus ou moins selon les personnes) mais prenez un domaine où vous êtes très fort, voir doué.Vous n’avez besoin de rien faire pour faire bien, alors que pour apprendre à quelqu’un d'autre, vous allez devoir fragmenter toutes les tâches et les sous tâches.En général, pour les personnes très habituées à “faire”, il peut même être difficile de faire lentement ou en fragmenter.Et la personne qui reçoit la connaissance va devoir faire plein de test (essai / erreur) avant d’atteindre le moment où cela deviendra naturel. Le deuxième livre vous dis qu’il ne faut rien faire et surtout ne rien chercher, ne rien provoquer.Si ces quelques mots ne sont pas forcément clairs, sachez qu’ils m’ont permis de mettre en place pour vous, de futurs exercices et notamment une vision plus claire du chemin à parcourir pour arrivée nulle part :) ou pour arriver partout comme vous le voulez. :) Certaines choses mérite d’être discutés ou test en vrai, et non lu ou écouté. Sur ce et comme à mon habitude :) N’oubliez jamais que les seuls limite que vous avez sont celles que vous vous imposer.Sur ceux et comme toujours, prenez le temps nécessaire pour y penser, pour le mettre en œuvre et ensuite revenez lire les chroniques, tout sera plus simple.
L'alimentation / naturopathe - épisode 5
Jun 23 2022
L'alimentation / naturopathe - épisode 5
Flavien : Bonjour, comment vas-tu ? Val : bonjour Flavien, je te remercie pour ton invitation Flavien : Je t’ai invité pour parler d’un ensemble de choses danslesquelles tu gravites.Soin par le biais de ton travaille actuel et plus largement la reflexo et lanaturo par tes études actuelles. Flavien : Présente-toi s’il te plait. Val : j’ai 38 ans et je suis maman de 2 enfants. Je me suistoujours intéressée à la biologie et à la santé, toute petitej’avais déjà un microscope et je voulais être entomologiste(spécialiste des insectes). Mes parents souhaitant que je fassede grandes études et afin de rester dans le domaine de lascience et de la santé, je me suis dirigée vers les études depharmacie, métier que je pratique maintenant depuis 13 ans. Flavien : Qu’est-ce qui t’a amené poussé à passer de la sciencemédicamenteuse à des solutions plus proches de la nature ? Val : au fil du temps, je me suis rendue compte que le mondedes médicaments ne correspondait pas à mes valeurs. J’adorela nature et ma mère s’intéressait de très près à lanaturopathie. j’ai baigné toute mon enfance dans les soins àbase d’argile, d’huiles essentielles et d’homéopathie. Étanttrès souvent malade, elle essayait de soulager mes maux leplus naturellement possible. Tous ces souvenirs me sontd’ailleurs revenus au fil de ma formation de naturopathe.J’ai également pris conscience en travaillant en officine, deseffets secondaires des médicaments et du fait qu’ils soulagentles symptômes mais n’aident suffisamment pas les personnesà guérir. Je voulais aller plus loin, je voulais pouvoir aider cesgens autrement et plus naturellement Flavien : Tu pourrais rapidement nous expliquer les bienfaits de laréflexologie ? Val : la réflexologie est une technique de massage trèsancienne. Elle va permettre une profonde relaxation mais elleva également intervenir, grâce à la stimulation de zonesréflexes spécifiques, sur l’équilibre physique et émotionnel enactivant les mécanismes d’auto guérison de notre corps.Il existe la réflexologie Ingham (occidentale) qui va surtoutsoulager des douleurs et des troubles physiques et laréflexologie énergétique chinoise qui elle, va ajouter unedimension énergétique et émotionnelle, selon la théorie des 5éléments et du yin et yang. On pourra alors utiliser les pointsd’acupuncture et les méridiens afin de travailler plus enprofondeur.On peut combiner les 2 types de réflexologie au cours d’unemême séance en fonction des besoins de la personne. Flavien : Du côté “naturopathe” que peux-tu nous en dire ? Val : La naturopathie est une méthode holistique, c’est à dire que l’on vaconsidérer la personne dans sa globalité :En médecine occidentale, nous avons l’habitude de scinder la priseen charge du malade : si vous êtes déprimés, vous voyez unpsychologue, si vous avez un problème digestif vous voyez ungastro-entérologue, pour un problème cutané un dermatologue etc.Or, nous avons oublié que la maladie telle que nous l’appelonsn’est en fait qu’un symptôme qu’il y a un déséquilibre quelque partdans notre corps. Nous ne tombons pas malade pour rien.Un problème cutané peut en fait révéler par exemple un problèmeintestinal, une dépression peut être due à une carence ou undéséquilibre du microbiote intestinal .Le naturopathe peut donc être comparé à un enquêteur : nouscherchons la cause, de la cause, de la cause du trouble. L’objectifétant alors de tarir la source pour que le corps puisse retrouver sonéquilibre et s’autoguérir.Je conseille très souvent des améliorations alimentaires car nousnous encrassons beaucoup par notre alimentation moderne maisl’organisme a parfois besoin d’un coup de pousse donc je peux êtreamenée à conseiller des compléments alimentaires, des plantes(phytothérapie, aromathérapie, gemmothérapie), des fleurs de Bach(très efficaces pour les émotions ).La gestion du stress est primordiale dans bien des cas, pour cela jeconseille des exercices de respiration, des techniques desophrologie et des séances de massage (réflexologie, Amma assiset massage californien).Comme tu peux le voir, nous avons énormément d’outils à notredisposition. Il en existe encore bien d’autres et chaque naturopatheaura ses préférences et sa façon de pratiquer.Les conseils sont individualisés et adaptés à chaque personneselon son mode de vie, ses pathologies, ses traitements, sesantécédents. Mais nous ne donnons pas de « pilule miracle », si lapersonne n’est pas prête à changer certaines de ses habitudes,nous ne pourrons obtenir des résultats satisfaisants. Flavien : Et si je peux abuser :) si tu avais, disons, 3 bons conseils nutritifsà nous conseiller tu nous dirais quoi ? Val : « Ne mange pas trop gras, trop sucré, trop salé » Non je plaisante !!-Évitez un maximum les produits transformés : ce sont des caloriesvides, dénuées de tout nutriment essentiel à la vie et bourrésd’additifs perturbant nos systèmes hormonaux et nous rendantaddicts. Privilégiez les produits naturels, bruts.-Variez votre alimentation : variez les légumes, les sources deprotéines, les féculents et n’oubliez pas les épices et herbesaromatiques riches en vitamines et minéraux.-Si vous petit-déjeunez : consommez des protéines le matin,adoptez le petit déjeuner anglais. Nous sommes l’un des rares paysà commencer notre journée avec un repas sucré (et souvent à basede produits transformés) , source de fringale, de fatigue, de prise depoids et de manque de concentration.Les protéines sont essentielles pour notre dopamine et donc pouravoir de l’énergie tout au long de la journée.La transition peut sembler impossible mais tout est questiond’habitude ;) Flavien: Merci à toi et à bientôt dans les chroniques. :) Information pour joindre Val : https://www.facebook.com/naturoriginelle77 / https://naturoriginelle-naturopathie.fr/ naturoval77@gmail.com

Season 2

Cette petite voix en nous  Part 1 - épisode 1
Aug 31 2021
Cette petite voix en nous Part 1 - épisode 1
Bonsoir. Pour méditer il faut être au calme.On est tous d’accord sur ce point je pense :) Mais pour se mettre au calme, il ne suffit pas de fermer les volets et de demander à tout le monde de partir. Mettre des bouchons d’oreille ou partir au fin fond de la forêt ne ferait en rien fuir votre voix ou vos pensées intérieures. :D Comme pour la respiration, avez-vous pris conscience que vous vous parler sans cesse dans votre tête ? Que vos pensées, encombre constamment et totalement vos moments d’activité et d’inactivité ? Bien avant d’aller plus loin prenez le temps de faire le point sur ce sujet. Cette petite voix est-elle souvent là et est-elle bruyante ?Avez-vous beaucoup de penser qui viennent et qui repartent ?Vous arrive t’il des fois de revenir d’ailleurs, d’avoir des moments d’absences ? Perso je pense que oui, mais il est indispensable de toujours tester. Alors maintenant pendant vos sept respirations ou pendant vos “essaies” respiratoires, voire pendants vos phases “méditatives” analyser si cette voix ou si vos pensées viennent jouer les troubles fête. Conserver bien en mémoire l'analyse que vous avez fait, car lors des prochains épisodes, nous travaillerons sur ces moments bien précis. Sur ceux et comme toujours, prenez le temps nécessaire pour y penser, pour le mettre en œuvre et ensuite revenez lire les chroniques tout sera plus simple.ETN’oubliez jamais que les seuls limite que vous avez sont celles que vous vous imposer.
Cette petite voix en nous Part 2 - épisode 2
Sep 5 2021
Cette petite voix en nous Part 2 - épisode 2
Bien le bonjoir à tous. Alors cette petite voix présente ou pas?Avez-vous remarqué toutes ces pensées qui passent et qui trépassent ? Je suis convaincu que oui, convaincu que comme tout le monde, elle est bien là. Et bien, c’est normal vous n’êtes pas fou :D Qu’avez-vous fait quand vous vous en êtes rendu compte ? Quelle a été votre réaction ? -vous lui avez demandé si elle allait bien ? -vous lui avez dit bonjour ? -vous lui avez demandé de partir ou de se taire ? Je pense et je ne suis pas le seul, qu’il faut rapidement reprendre la main sur cette partie de vous. Après tout, votre conscience, votre corps, vos idées ainsi que vos moments de calme ou d’agitation vous appartiennent non ? Il existe un petit exercice simple pour se rendre compte à qu’elle point nous ne maîtrisons pas totalement nos vies, à quel point nous pouvons être en mode automatique. Allez sur le podcast exercice (https://les-exercices-du-chroniqueur.lepodcast.fr/), tester le et vous comprendrez, comme tant d’autre avant nous on comprit. Le corps est une supermachine qui sait très bien fonctionner sans “nous” (la preuve quand vous dormez il n’a pas besoin de “vous”) mais quand nous sommes en mode automatique nous perdons de précieux moment. Bien ba ces petites voie ou toutes ces pensées sont un mode automatique qu’il faut éviter, qu’il faut apprendre à maitriser aussi bien dans l’éveille que dans le sommeil (mais on y reviendra) :) En apprenant à maitriser ce type de gêne nos méditations “formel” seront plus “puissante, profonde et aboutie” et le reste de notre vie (méditation non formelle) ne sera que plus consciente de tout ce qui se passe à chaque Planck seconde. Maintenant les prochaines fois ou vous vous rendez compte qu’autre chose que “VOUS” pense ou parle ou agi à votre place, dit lui ou dites-vous : Merci, mais je ne veux pas,ou - Merci, mais je souhaite rester conscient de ce que je fais,ou - Merci de te taire, les pensées ou les idées que tu m’envoies ne m’intéresse pas en ce moment. Si elle persiste calmez là avec l’exercice de la source qui descend la montagne. :)(vous la trouverez ici aussi https://les-exercices-du-chroniqueur.lepodcast.fr/) La suite de la saison 2 sera surtout construite autour de concept expliqué sur ce podcast et d'exercice sur l’autre podcast lié au concept expliqué ici même (ça donne le tournis :D) Excusez-moi par avance s’il y a des décalages entre les chroniques et les exercices :p Sur ceux et comme toujours, prenez le temps nécessaire pour y penser, pour le mettre en œuvre et ensuite revenez lire les chroniques tout sera plus simple.ETN’oubliez jamais que les seuls limite que vous avez sont celles que vous vous imposer.
Cette petite voix en nous Part 3 - épisode 3
Sep 28 2021
Cette petite voix en nous Part 3 - épisode 3
Oyé oyé brave gens et gente demoiselle.Laisser moi vous comptez l’histoire des étiquettes :) Comment allez-vous ? Et comment se passe votre nouvelle relation avec vous-même ?On en est ou du mode automatique ? Dans cette troisième partie je vais vous donner une nouvelle méthode pour apprivoiser vôtre “esprit” ou votre “petite voix” On sait et on essaie tous de contrôler notre mode automatique mais, y a souvent un MAIS ;) et y a toujours une bonne raison :) des fois ce “mode automatique” à des avantages. Pour la technique des étiquettes on va se servir de ce mode automatique pour faire du traitement de données sans même sans rendre compte. MAGIE ou l’AME AGIE ou un truc comme çà :D On ressasse souvent les mêmes type de pensée, les mêmes types de sentiment et du coup on peut facilement les cataloguer par type ou par genre exemple : les prédictions : des probables futur positif (à souvent tendance à nous énerver)des probables futur négatif (nous rends souvent triste) le passé : se remémorer du positifse remémorer du négatif les jugements : se juger en biense juger en mal Ce ne sont que des exemples et vous trouverez surement plus facilement de grand groupe qui vous correspondrons mieux, mais c’est je crois une bonne base. Maintenant que nous avons créé notre catalogue d’étiquette mental, il conviendra de les associer à chaque fois que votre esprit ou votre petite voix décidera de vous embarquer dans ce type de pensées et de vous dire et de lui dire : -cette pensée est une prédiction ou du passé ou un jugement et je n’en veux pas.Visualisé une étiquette (des fois mettre une couleur par étiquette peut aussi aider) accrochée là à cette pensée et ranger la, loin quelque part dans cet univers qu’est votre cerveau. Grâce à cette technique, vous arriverez très rapidement ou plus rapidement à faire le vide. Plus on avancera ensemble, plus vous pratiquerez et plus vous serez capable de faire le vide dans votre esprit. Croyez-moi sur parole chercher le vide et le calme à un sens et une raison en dehors du simple fait de se calmer ;) Sur ceux et comme toujours, prenez le temps nécessaire pour y penser, pour le mettre en œuvre et ensuite revenez lire les chroniques tout sera plus simple.ETN’oubliez jamais que les seuls limite que vous avez sont celles que vous vous imposer.
Hors épisode 1 -jeter l'ancre-
Oct 1 2021
Hors épisode 1 -jeter l'ancre-
Bonsoir, j'avais prévenu qu'il pourrait "encore" y avoir des hors série dans cette saison 2. Je parlais au gré du vent à un des "maitres à penser" présent dans ma cosmogonie ; nous palabrions sur divers sujets quand pour une énième fois le concept d’heure miroir pointait le bout de son nez. Mais si vous devez forcément connaître ou en avoir entendu parler, comme quoi l’absolue pourrait nous montrer la voix par le biais d’heure jumelle ou heure miroir : 21H21, 16H16, 21H12, 16H61 ;) etc.. ainsi de suite et ainsi de suite. J’adore ce concept, car il peut devenir particulièrement bluffant pour peu qu’on y prenne attention (encore et toujours le fait de conceptualiser une chose la renforce et lui donne “vie”) sans le surjouer (n’oublions pas que le but des chroniques et de la méditation ne peux être atteint sans amoure franchise et gratitude envers soit et le reste de l’univers :)) Ça fait longtemps que je n’avais pas fait de grande phrase AHAHAHAHAH et en plus c’est un hors épisode alors j’ai le droit. Bref les heures miroir sont, en dehors de tout propos mystico-ésotérique, une excellente manière de générer un ancrage. Un ancrage… vous allez me dire pourquoi parle-t-on de bateau maintenant :) Un ancrage est un terme pour définir tout moyen qui permet de se mettre dans un état particulier, ba là dans notre cas, à savoir la méditation, nous devons en trouver le moyen de faire le vide et de méditer toute la journée. (méditation non formelle) Les heures miroir ou jumelle sont excellentes pour ça. Dès que vous avez la chance d’en voir une, vous pourrez dès lors apprécier, que dis-je savourer le moment présent. Pourquoi pas fermer les yeux et respirer sept fois à chaque fois que cela se présente en plus vous savez faire et vous devriez même apprécier maintenant. Une autre astuce consiste à installer l’application “mindbell” (Je n’ai aucune action dans quoi que ce soit et je ne suis absolument pas rémunéré à la pub lol) Cette application permet de programmer sur un rythme régulier ou complètement aléatoire le son “GONG” d’un bol tibétain. C’est aussi magique que les heures miroirs et ça plait aux enfants (testé et approuvé) Bien sûr, quand le “GONG” sonne il convient de tout arrêté ou pas et de respirer “sept” fois. Sur ceux et comme toujours, prenez le temps nécessaire pour y penser, pour le mettre en œuvre et ensuite revenez lire les chroniques tout sera plus simple.ETN’oubliez jamais que les seuls limite que vous avez sont celles que vous vous imposer.
Cette petite voix en nous Part 4 - épisode 4
Oct 16 2021
Cette petite voix en nous Part 4 - épisode 4
Bonsoir.Comment avance vos chroniques méditatives ? On y est, c’est le dernier épisode “formel” sur la gestion de cette petite voix qui est en nous.Plus qu’un point et je vous aurais transmis mon "nécessaire" pour la dompter :) Attention, je parle bien de mon nécessaire, si vous naviguez sur le net ou vers d’autre chroniqueur vous vous rendez vite compte qu’il existe d’autre “nécessaire” :) Il existe pas mal d’exercice pour apprendre non pas à faire taire cette petite voix, mais pour sortir du flux des pensées en les imaginant (soit comme un courant de penser, comme une télévision ou comme une nuée de personne que vous pourriez croiser sur un trottoir) les voir en mode 3/4 plongeant et donc ne plus en faire partie. Je trouve ce type d’exercice extrêmement dur à mettre en place et à réaliser.Pour l’avoir vécu et réussi UNE fois la sensation est très grisante, mais ils sont nettement plus durs à mettre en place et surtout à maintenir. “On verra bien si quelqu’un me lis et désire avoir un exercice type je pourrais en mettre un en ligne” Ceci étant dit revenons à nos moutons :) Je vais vous proposer mon dernier exercice, et pas des moindres. Cet exercice va permettre de faire le vide tout simplement. Il peut être pratiqué de deux manières différentes que je vais vous présenter, mais attention, il peut être fatiguant au début, même anxiogène pour les personnes souffrant de claustrophobie, il conviendra donc de l’adapter à vos propres conditions physiques et mental. La première pratique que l’on va nommer “vide de l’esprit” est dites contemporaine. Elle se pratique en faisant une pause lors de l’inspiration. En coupant l’inspiration en deux : 1 ère phase : j inspire à moitié poumons2e phase : je bloque ma respiration3e phase : je repars en inspire pour remplir complètement mes poumons Lors de la phase 2 vous couperez l’inspire pendant 1 à 2 secondes au début (pas la peine de se faire du mal ;)) Et pendant ce court laps de temps prenez conscience qu’il ne se passe RIEN, rien du tout.Tout le corps est en stase et par voie de conséquence votre esprit aussi.En ayant les yeux fermer vous pourrez visualiser ce “RIEN” et c’est assez fou. C’est très fugace au début. Le but est donc de tenter de maintenir cette “stase” lors de la phase 3.Puis la maintenir pendant l’expire et pour tenter in fine de soutenir cette stase tout le temps.(bon courage :)) Cette pratique permet beaucoup de chose :), mais dans un premier temps, elle permet surtout de se mettre en place pour de longue méditation ou pour calmer un esprit très agité suite aux différentes perturbations de nos vies souvent trop agitées.Voilà pour la méthode contemporaine. Pour la deuxième qu’on appellera “tantrique” on restera sur le même concept sauf que la pratique est plus renforcé, soutenue. Cette fois aux lieux de couper l’inspire en 3 phases on va chercher ce vide à la fin de chaque inspire et à la fin de chaque expire. Phase 1 : j’inspirePhase 2 : je bloque avant l’expire (quelques secondes)Phase 3 : j’expirePhase 4 : je bloque avant de relancer l’inspire (quelques secondes) Pendant la phase 2 et 4 profitez du blocage respiratoire pour constater le “VIDE”.À l’inverse de la méthode “contemporaine” on ne tentera pas de faire perdurer la phase de vide pendant la respiration (inspire / bloque / expire / bloque) mais juste pendant les phases de blocage. Il faudra donc maintenir les phases de blocage le plus longtemps possible… (mode grand bleu pour les anciens :p) Je reviendrai sur cette pratique de respiration “pranique” dans la saison qui parlera des différentes méditations possibles, mais là je parle bien d’un exercice concernant notre sujet.Comme pour la méthode un, soyez attentif et respectez-vous. Je mettrai quand même une autre alerte sur cet exercice ;) soyez vigilant, car on peut vite finir par ne plus avoir si l’on doit inspirer ou expirer. Bien sûr, je vais mettre à disposition sur la partie “exercice” tout le nécessaire pour vous guider. Voili vilou j’ai fait le tour du sujet :) On a donc vu comment maitriser la respiration dans la saison une, dans la saison deux on a vu comment maitriser la pensée, bé vous laisse dans le mille la saison trois sera accès sur le corps :) À savoir : -posture méditative-”musculation / renforcement” (tout en douceur)-jeune-souplesse (yoga / tai chi / qi gong)j’espère que la saison trois vous plaira :) Sur ceux et comme toujours, prenez le temps nécessaire pour y penser, pour le mettre en œuvre et ensuite revenez lire les chroniques tout sera plus simple.ETN’oubliez jamais que les seuls limite que vous avez sont celles que vous vous imposer.

Season 1

J'ai hésité :) - épisode 2 -
Jun 12 2021
J'ai hésité :) - épisode 2 -
Bonsoir, me revoilà comme promis :) “Petit conseil à celui qui va lire jusqu’au bout prends aussi le temps d'écouter la bande son” J’ai plein de chose à dire et à transmettre, mais pour bien le faire il faut que j’arrive à me canaliser :) chose difficile quand on est passionné par un sujet, et encore plus dur si cela concerne plusieurs sujets. Bref, alors que je m’organisai dans ma tête sur la manière de vous présenter tout ceci je me suis dit le premier sujet évident était la respiration (premier sujet abordé dans la non moins célèbre “Encyclopédie épigénétique transgénérationnelle du savoir résonant de la mémoire akashique”)mais en faite non… trop évident pour que ce soit le premier. J’ai réfléchi, avant pendant après et HOP une épiphanie. Avant tout de chose, il faut commencer par avoir confiance en soi pour ensuite pouvoir tester plein d'expériences toutes plus bénéfiques les unes que les autres. Très rapidement vous pourrez dire et penser que tout est possible et que tout est parfait.D'ailleurs ces phrases accroches, raccroches et recoupent pleins de sujet que nous aborderons plus tard comme : Neuroplasticitémantraméditation créatricePLN (pourquoi pas)fonctionnement de naturel, sélection naturelle (essai / erreur) Donc je vous conseille ceci, prenez des post-it et écrivez une ligne par post-it -Je suis bien -Je suis intelligent (intelligente) -Je suis beau (belle) -Je peux tout faire -Je peux tout réussir -Je vais passer une bonne journée Accrochez ces post-it sur votre miroir dans la salle de bain ou sur votre porte d’entrée, BREF un endroit ou ne pourrais pas faire autrement que de vous lire matin et soir :) Croyez-moi sur parole si tous les matins et tous les soirs, vous vous dites ces phrases en vous souriants cela aura un effet incroyable. (c'est comme le sport, il vaux mieux en faire un peu matin et soir qu’une fois de temps en temps) Et même si au début vous n’y croyez pas,Même si pour vous ce sont des mensonges,Même si cela paraît ridicule de prononcer à voix haute ou dans vos têtes de telles choses,Même si tout le monde dit que de parler seul et le début de la folie, Faite le, maintenant et n’arrêtez plus. :) Prenez le temps nécessaire pour y penser, pour le mettre en œuvre et ensuite revenez lire les chroniques tout sera plus simple.Et si vous aimez la difficulté (pourquoi pas après tout) ba commencer par la fin :D
La revanche de la respiration Part 1- épisode 3 -
Jun 15 2021
La revanche de la respiration Part 1- épisode 3 -
Bonsoir,me revoilà (on ne se laissera pas faire on ne lâchera pas l’affaire, vous l’avez la référence :)) “Petit conseil à celui qui va lire jusqu’au bout prends aussi le temps d'écouter la bande son” La respiration… mais si vous savez ce truc que l’on fait même en dormant raide bourré après une cuite.Si si faite un effort, celle qui vous gêne quand vous faite du sport, celle qui vous glace la gorge en hiver. :) Ça vous revient ? ;) Ce truc qui vous accompagne de DEBUT à la FIN. Bon ba, il est grand temps d’en prendre conscience, de la tester, de la sublimer et de s’en servir correctement. “Normalement vous avez bossé avec les post-it et vous devriez être en phase avec vous, et votre niveau de confiance doit maintenant frôler les 2 à 3000%”Pour cet épisode Podesquement chronique nous allons y allez en douceur, pas après pas.D’ailleurs tous les épisodes des chroniques d’un méditant seront en douceur, ne pas griller les étapes, accepter que tout doit prendre le temps nécessaire afin d’être ce qu’il doit être au moment où il est censé l’être :D (vous remarquerez que j’affectionne ce genre de phrase) Voilà voilà voilà une fois dis,il est trop tard et maintenant dans un coin de votre tête la respiration est conscientisée :) À partir de là faite ce qui va suivre tous les soirs en rentrant chez vous et si vous ne rentrez pas (malade, télétravail, chômeur, j’en passe et dès que sais-je) trouvez un temps en fin de journée. -arrêter vous physiquement (prochainement on abordera certains type d’arrêt physique) -arrêter vous mentalement (là encore on va bientôt voir les moyens et les outils pour le faire facilement) -Inspirer profondément (belote et rebelote :) il y a aura un sujet sur ça) -Expirer profondément (et pour bien finir le dix de der, on en parlera aussi) Faite moi ça sept fois calmement. C’est tout rien d’autre, juste ça. Commencez par la et apprenez à prendre le temps de faire une chose simple, juste de conscientiser tous les jours la présence de ce magnifique et vital mouvement qu’est la respiration. Faite le, maintenant et n’arrêtez plus. :) Prenez le temps nécessaire pour y penser, pour le mettre en œuvre et ensuite revenez lire les chroniques. Tout deviendra sera plus simple avec le temps.